En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.
ENDOMETRIOSE

Sur la base d’une alimentation anti-inflammatoire, hypotoxique, cette maladie gynécologique, peut être améliorée par l’utilisation de différentes plantes, vitamines et minéraux.
L’endométriose se caractérise par la migration de cellules de l’endomètre en dehors de la cavité utérine, vers des localisations telles que les ovaires, les trompes, le péritoine etc.). Cela engendre des lésions, des adhérences et des kystes ovariens à l’origine de fortes douleurs chez la femme à chaque menstruation ou lors des relations sexuelles, mais aussi d’inflammation chronique et de problèmes de fertilité.
L’accompagnement micronutrionnel, phytothérapeutique relève d’un accompagnement adapté par un professionnel de santé formé la micronutrition et phytothérapie.Attention à l’auto-supplémentation.(attention aux contre-indications.Tout complément alimentation n’est pas un acte anodin)

Pour atténuer les signes et ralentir la progression de la maladie, il est conseillé de prendre des plantes phytoprogestatives (ex:Gattilier , Alchemille) et d'induire une détoxication oestrogénique.L'hyperpestrogénie étént en cause dans l'endométriose.

La prise en charge globale de l 'endométriose passe aussi par le contrôle  du terrain inflammatoire.
(Curcumine du curcuma qui inhibe la prolifération de cellules utérines par diminution des taux d'oestrogènes).
+ Huile de Krill ou de poisson gras(brevetée Epax et Pufanox)

B6 qui aide à rehausser la progestérone.Le zinc est essentiel dans l'immunité et la gestion de l'inflammation.Oligoélément souvent carencé chez les femmes atteintes d'endométriose.

Le Gui: peut tuer les cellules à l'origine de l'endométriose.

Le probiotique Lactobacollus gasseri exerce un effet bébéfique sur les dysménorrhées et les douleurs menstruelles de femmes atteintes d'endométriose.Il agit sur l'afffaiblissement imunitaire qui a permis l'implantation anarchique de cellules utérines

Alimentation ani-inflammatoire, hypotoxique, bio(indispensable pour limiter les pesticides sources de perturbateurs endocriniens).

Prise en charge de l'hyperoestrogénie

La chronique de Caroline - Allergie au Pollen